Mini Crésus

24062011

Mon meilleur souvenir : on s’était arrêté dans un complexe pendant trois jours pour visiter les dernières gorges, et en allant prendre ma douche le deuxième jour, v’là ‘ti pas que j’trouve un porte-monnaie… Mais il était tellement pourri que je l’imaginais vide. Ah bah nan. Je l’ouvre, et là je trouve $580 en cash !!!! Je n’en croyais pas mes yeux ! Du coup, au lieu de tout garder pour moi, j’ai décidé de nous payer un petit restau le soir, avec une petite bouteille de rouge. On s’en est mis plein le bide, c’était délicieux. Ci-dessous un aperçu de nos desserts : cheese cake et glace rhum-raisin / mousse choco avec glace à la mangue, coulis de Cointreau orange et macaron choco / panacotta avec glace à l’eau de rose et framboises fraîches. UNE TUE-RIE.

desserts.jpg




Voiture amphibie

24062011

Durant notre parcours, on a eu la chance de devoir traverser non pas des criques, mais carrément de vraies rivières, en voiture. J’allais à chaque fois vérifier l’état de la rivière et surtout sa profondeur avant de traverser, histoire d’éviter les mauvaises surprises… Je me souviens de deux rivières particulièrement sympas : la fameuse Gibb River, et la Pentecost River. La première n’était pas très large mais de l’eau jusqu’au-dessus des roues, du coup on avait de l’eau qui rentrait par les portières… La deuxième, que je n’ai pas checkée car on peut y trouver des « salties » (crocos d’eau de mer très dangereux eux), était aussi profonde mais surtout super large, elle devait bien faire 50m ! Mais c’était un super moment, surtout qu’on s’est arrêté camper (for FREE) en surplomb de la rivière, sous les arbres, et on a dîné autour d’un feu de camp géant, accompagnés de deux couples d’Australiens qui nous avaient rejoint et nous avait tapé la discute. Très bonne soirée.

voitureamphibie1.jpg




Clichés, quand vous nous tenez…

24062011

On aura beau dire ce qu’on voudra, y’a des clichés qui malheureusement sont justifiés… Je citerai pour ma part la RIGUEUR TEUTONNE. Voyager avec deux Allemands, parfois c’est pas évident, surtout quand ils sont hyper droits et honnêtes et payent pour TOUT… Résultat on a presque tout le temps dormi dans des campings payants. Entre $11 et $18 CHACUN par nuit, au bout de 7 jours ça commence à piquer ! Surtout quand le camping a des chiottes sèches et/ou des douches sans pression ou sans eau chaude, bah je préfère encore faire dans la nature et passer deux jours sans douche !!
Bon, la seule fois où j’ai vraiment rien pu dire, c’est quand on a été obligé d’aller dans un camping car là où on s’était arrêtés, le bush était en train de cramer de l’autre côté de la rivière, donc on a préféré bouger…




T’avais oublié que c’était l’hiver… ?!

24062011

C’est vrai qu’avec 30°C tous les jours, on a tendance à oublier que c’est quand même l’hiver dans ce pays… Heureusement, la nuit est là pour nous le rappeler ! Déjà la nuit tombe à 17h30, mais c’est surtout la température qui tombe avec elle !!! Je me souviens d’une nuit en particulier où j’ai du dormir avec mon jean, un t-shirt, un sweat et des chaussettes, le tout dans mon sac de couchage, mais j’ai quand même caillé pendant la nuit !!! Résultat j’ai acheté une couverture en polaire et ça a été beaucoup mieux !




Ti(n)ti(n) au pays des crocodiles

24062011

Une semaine pour faire 700 bornes, vous imaginez bien qu’on a pris notre temps et qu’on s’est arrêtés partout où c’était possible. Résultat, on a encore fait de belles balades à travers des gorges, en arrivant presque à chaque fois dans des piscines naturelles (encore et toujours) où on s’est baigné.
Notre première balade fut à Tunnel Creek, où on a du marcher dans le noir les pieds dans l’eau (parfois jusqu’au nombril) pour traverser cette cavité, qui a en fait été creusée dans la roche par un ruisseau (puissant le ruisseau…). Une fois arrivés à la fin, là où tu dois normalement faire demi-tour, j’ai continué à marcher le long du ruisseau à la recherche de crocos, mais j’ai juste aperçu des traces sur les berges…
Le lendemain, on se dirige vers Windjana Gorge, qui est paraît-il le meilleur endroit pour apercevoir des « freshies » (crocos d’eau douce). Et effectivement, on en a vu pas mal, mais c’était des petits (1.5m – 2m), rien de bien affolant mais ça reste un animal intriguant !
Le soir, pour rester dans l’ambiance « scary » de notre journée avec les crocos, on a regardé le film « Wolfe Creek », qui relate l’histoire vraie d’un Australien qui torturait et tuait des backpackers il y a 10 ans de cela, mais qui n’a jamais été arrêté ni emprisonné faute de preuves…

moicrocosmall.jpg




Hit the Gibb Jack !

24062011

Nous voilà donc partis sur la Gibb River Road (ou « Gibb »), une des routes mythiques de l’outback australien. La Gibb relie Derby à Kununurra en passant en plein cœur du Kimberley, et déroule sur presque 700 bornes graviers, poussière rouge, sable, cailloux, boue, rivières… Bref vous l’aurez compris une route uniquement accessible en 4×4 (ça tombe bien) qui va je pense et l’espère, nous réserver de belles surprises. Pour notre première nuit tous les trois, on part camper au milieu de la nature, en espérant ne pas nous réveiller au milieu d’un troupeau de vaches… ! Les automatismes se réenclenchent, c’est reparti !

gibbriverroad.jpg




« Des adieux à jamais… »

24062011

Après deux semaines à Broome sans avoir trouvé de boulot, j’ai saisi l’opportunité de partir en lift vers Darwin en passant par la Gibb River Road. Je vais donc voyagé avec deux Allemands : Johanna, encore une fois, et Max, qu’on a rencontré à Broome et qui possède également un 4×4. Ce qui m’attriste, ce n’est pas tant de quitter Broome car au fond je m’y faisais un peu chier, mais c’est de me dire que je ne reverrai plus du tout Simon avant de quitter l’Australie. Mais bon c’est la vie je sais que je le verrai quoi qu’il en soit de retour en Europe, et puis l’occasion s’est présentée de partir vers Darwin en 4×4, j’ai donc préféré privilégier mon trip et le reste de mes aventures avant tout !




Terminus, tout le monde descend…

30052011

Fin du voyage, le moment de la séparation est arrivé… Retour en backpack, avec toujours le même objectif de merde : trouver un boulot, blablabla…ça me fatigue d’avance ! On verra bien comment ça se passe, mais je ne le sens pas trop… Inch’allah !




Dernière ligne droite

30052011

On repart de Karrijini après en avoir encore pris plein les yeux, direction Port Hedland, dernière ville-étape avant Broome…
Première chose qu’on fait en arrivant, LAVER LA VOITURE ! Bah j’peux vous dire qu’ça a pas été d’la tarte vu la couche de terre séchée qu’il y avait, mais après 30 minutes de lutte acharnée et beaucoup de savon, on a tous redécouvert que la voiture était bien blanche à l’origine ! Puis petit tour comme d’hab au Centre d’Infos où la nana (adorable, souriante elle cette fois) nous met en garde contre la présence à partir de maintenant de crocodiles dans les cours d’eau et dans la mer…sympa !
Petit plein de bouffe (suite à notre perte monumentale) et d’essence, puis on repart en direction de Broome ; on s’arrêtera après un peu plus de 400km sur une aire de repos gratuite pour une de nos dernières soirées tous les quatre…

On reprend donc la route le lendemain matin, tranquillement, et après 80 bornes on voit sur chaque côté de la route des voitures arrêtées avec ce qui de loin semble être un chameau sauvage allongé. Mais en se rapprochant, on se rend vite compte que ce n’est pas du tout un chameau, mais un 4×4 retourné sur le côté… Et le pire c’est qu’on « connaissait » les deux occupants, 2 Suisses qu’on avait recontrés à Karrijini et qui voyageaient avec 2 Allemandes. Ils s’étaient arrêtés sur le bas-côté puis avaient fait marche arrière, mais ils n’avaient pas vu le trou d’une bouche de canalisation… Résultat ils ont reculé, reculé, et la voiture s’est retournée… Du coup on s’est arrêté, et on les a aidé à tirer la voiture, avec la notre, pour la remettre sur 4 roues avant que le camion de dépannage n’arrive. Sauvetage réussi (même si Simon et moi avons eu très peur que le pare-choc arrière de NOTRE voiture ne s’arrache en tirant la leur), plus de peur que de mal tout le monde était sain et sauf.
On repart et 20 bornes plus loin, on est de nouveau contraints de s’arrêter…mais cette fois c’est pour laisser des fermiers faire traverser la route à leur troupeau de 2000 vaches avec un hélicoptère et 3 motos…impressionnant !

On arrive à Broome en milieu d’aprem…fait chaud ! Le soir, on part camper dans une crique blindée de panneaux « danger crocodiles », mais on va quand même nager avec Simon pour se rafraîchir…mais nan j’déconne ! Nan on a passé une petite soirée sympathique arrosée d’une bouteille de blanc pour Manu, de rosé pour moi, et de bières pour les Allemands…et on a été rejoint par une nuée de moustiques au fur et à mesure que le soleil se couchait, j’avais jamais vu ça !
Bref une dernière soirée é-piqûre-ienne… !!

lastnight.jpg




Ti(n)ti(n) en voiture

30052011

Et ouais mesdames et messieurs, figurez-vous que Simon m’a laissé conduire son 4×4 !!! Et pour mes premières (oui parce que j’ai conduit 2 fois) leçons de conduite, j’ai fait plutôt pas mal : un Toyota Landcruiser 4L V6 150CV. Autant dire un mini tank le machin, énorme, bien long et bien large… Mais je m’en suis pas mal tiré ! La première fois était sur une aire de repos, il m’a fait faire des tours et des 8, facile mais bien pour une première prise en main. La seconde était vraiment de la conduite : d’abord sur la plage (le sable était plutôt dur donc ça allait) puis sur une route en terre où j’ai quand même croisé des voitures, et cette fois c’était super bien, je suis allé jusqu’à la 5ème vitesse, tranquille, facile quoi ! J’étais trop bien au volant, de super sensations, je dois avouer que ça m’a donné envie… Et pour ceux qui auraient du mal à le croire, j’ai bien entendu les vidéos!

driving2.jpg







laventureencamion |
QUEBEC-AIME : Ce que j'aime... |
Au détour des chemins |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Panik a baffin
| Tomobile Tour
| eymony